Fédération de boxe luxembourgeoise

Statuts

Réforme des statuts du 24 novembre 2007 remplacés par les statuts modifiés lors du Congrès du 26 avril 2014.

FEDERATION LUXEMBOURGEOISE DE BOXE

Association sans but lucratif
Siège social: Strassen 3, route d’Arlon L-8009

Entre les clubs de boxe désignés ci-dessous :

   1)   BOXING-CLUB RUMELANGE 
   2)   BOXING-CLUB RO'DE LE’W DIFFERDANGE
   3)   BOXING-CLUB DUDELANGE
   4)   CENTRAL BOXING-CLUB LUXEMBOURG
   5)   BOXING-CLUB LE GANT D'OR LUXEMBOURG
   6)   BOXING- CLUB STREET-SPORT LUXEMBOURG

   7)   BOXING-FIGHT PROMOTIONS ESPACE LYONNAISE FRANCE                                                                                                                                  
   8)   BOXING-CLUB EDUSPORT MARSEILLE FRANCE                                                                                                                                                        
   9)   BOXING-CLUB ALMA ACADEMY  DUDELANGE                                                                                                                                                        
 10)   BOXING-CLUB RUBINO-GYM DIFFERDANGE                                                                                                                                                          
 11)   BOXING-CLUB FIGHT MOVE ACADEMY SUISSE            

 

 

Les présents statuts ont été modifiés d'un commun accord comme suit:


Art. 1er.
L'association dénommée  « FEDERATION LUXEMBOURGEOISE DE BOXE », en abréviation et ci-après qualifiée « FLB », fut créée le 1er octobre 1922. Elle est régie par les présents statuts ainsi que par les dispositions de la loi du 21 avril 1928 sur les associations et les fondations sans but lucratif, telle qu’elle a été modifiée par les lois des 22 février 1984 et 4 mars 1994 – texte coordonné du 4 mars 1994.


Art. 2. 
Le siège de l’a.s.b.l. « FLB » se trouve à Strassen 3, route d’Arlon L-8009 


Art. 3. 
La durée de l’a.s.b.l. « FLB » est illimitée. L'année sociale commence le 1er janvier et se termine le 31 décembre de l’année civile.


Art. 4.
L'objet de l’a.s.b.l. « FLB » est le suivant : 

a) organiser, développer et contrôIer la pratique de la boxe anglaise au niveau OLYMPIQUE ainsi qu’au niveau professionnel ;

b) favoriser et coordonner l'activité des différents clubs de boxe admis au sein de l’a.s.b.l. « FLB » ;

c) entretenir toutes les relations utiles avec les organismes sportifs nationaux et internationaux, ainsi qu’avec les autorités publiques.


Art. 5.  
L’a.s.b.l. « FLB » mène ses actions en dehors de toute considération politique, religieuse et raciale.


Art. 6. 
L’a.s.b.l. « FLB » est membre de BENELUX BOXING UNION (BBU) de I'ASSOCIATION INTERNATIONALE DE BOXE AMATEUR (AIBA), de I'EUROPEAN BOXING CONFEDERATION (EUBC), de la WORLD BOXING FEDERATION (WBF), de WORLD BOXING ORGANISATION (WBO), de l’ INTERNATIONAL BOXING FEDERATION (IBF) et la WORLD BOXING ASSOSIATION (WBA).

L’a.s.b.l. « FLB » peut décider d’adhérer à d'autres associations internationales.


Art. 7.  
Les couleurs du logo de l’a.s.b.l. « FLB » sont les couleurs nationales.


Art. 8. 
Peuvent devenir membres de l’a.s.b.l. « FLB » tous les clubs ayant comme objet social la pratique de la boxe anglaise et dont le siège se situe au Grand-Duché de Luxembourg et dans la communauté européenne.

Les clubs membres peuvent créer leurs propres statuts, qui ne doivent cependant pas être en contradiction avec ceux de l’a.s.b.l. « FLB ».


Art. 9.  
Tout club de boxe qui désire devenir membre de l’a.s.b.l. « FLB », doit présenter une demande écrite au président, à laquelle il joint un exemplaire de ses statuts. Le congrès décidera de son admission ou de son refus.

L'admission au sein de l’a.s.b.l. « FLB » oblige tout membre au respect des statuts, règlements et autres prescriptions adoptées par ses organes.

L’a.s.b.l. « FLB » peut décerner des titres honorifiques à des personnes ayant fait l’objet de mérites particuliers dans le domaine de la boxe anglaise.


Art. 10. 
Les membres de l’a.s.b.l. « FLB » sont :

1. les clubs affiliés
2. les membres du comité-directeur
3. les managers
4. les officiels                                                                                                                                                                                                                 5. les promoteurs

Les clubs, ainsi que tout porteur d'une licence doivent régler une cotisation annuelle, fixée par le congrès, qui sert à faire face aux besoins de l’a.s.b.l.« FLB».

 

La licence est refusée à tous ceux qui ne satisfont pas aux exigences de l’a.s.b.l. « FLB ».


Art. 11. 
La qualité de membre de l’a.s.b.l. « FLB » se perd par :

a) la démission
b) le non-paiement de la cotisation annuelle
c) l'exclusion

Tout membre peut donner sa démission par lettre recommandée adressée au secrétaire général de l’a.s.b.l. « FLB ». Celle-ci ne peut être acceptée que si le membre a rempli ses obligations envers l’a.s.b.l. « FLB ».

Est réputé démissionnaire tout membre qui n'a pas réglé sa cotisation endéans les trois mois de son exigibilité.

L'exclusion d'un membre peut être prononcée pour des motifs graves, tels qu'une violation grave ou répétée des statuts et règlements, ou encore une atteinte grave aux intérêts de l’a.s.b.l. « FLB » ou de l'un de ses membres.

Les membres démissionnaires, respectivement exclus ne disposent d’aucun droit, ni sur le patrimoine de l’a.s.b.l. « FLB », ni sur les cotisations, dons ou autres paiements faits en faveur de l’a.s.b.l. « FLB ».

 

ADMINISTRATION ET FONCTIONNEMENT DE LA FÉDÉRATION


Art. 12.
L’a.s.b.l. « FLB » est composée des organes suivants :

 · le congrès
 · le comité directeur
 · la commission des officiels
 · le comité de contrôle et de discipline                                                                                                                                                                              . la commission profesionelle                                                                                                                                                                                          . la commission médicale                                                                                                                                                                                              . le comité de contrôle et de discipline


Art. 13. 
Le congrès est l'organe suprême de l’a.s.b.l. « FLB ».

Chaque club de boxe affilié est représenté au congrès par deux délégués, chacun disposant d’une voix, soit par un mandataire disposant de deux voix.

Les deux délégués ou le mandataire sont à désigner par le club qu’ils représentent.

Les lettres de désignation doivent être signées par le président ou par le secrétaire du club affilié.

Un délégué ne peut représenter qu’un seul club membre à la fois.

La commission des officiels ainsi que les médecins fédéraux, disposent de deux voix.

La commission profesionelle disposent de deux voix.


Art. 14.
Le congrès est convoqué par le président de l’a.s.b.l. « FLB » et se réunit au  moins une fois par an, durant le 1er trimestre de l’année. Il se réunit en outre chaque fois que sa convocation est demandée par le comité-directeur ou par le tiers des membres de l’a.s.b.l. « FLB ».


Art 15. 
Les différents membres sont convoqués au congrès par courrier simple, indiquant de façon détaiIIée l'ordre du jour ainsi que le lieu et l'heure où il se tiendra. Les convocations doivent être adressées aux membres au moins 30 jours avant la date du congrès.

L'ordre du jour est arrêté par le comité-directeur de l’a.s.b.l. « FLB ».

Toute proposition adressée par écrit par un membre au comité-directeur, quinze jours avant le congrès, doit être portée obligatoirement à I'ordre du jour lors du congrès.

Seuls peuvent faire l’objet d’une décision les points fixés à l’ordre du jour.

Lors du congrès seront exposés les rapports du comité-directeur et la situation financière de l’a.s.b.l. « FLB ».

Le congrès approuve les comptes de l'exercice révolu et vote le budget pour l’exercice à venir.

Le congrès est seul compétent pour opérer une modification des statuts et pour décider de la dissolution de l’a.s.b.l. « FLB ».

L’a.s.b.l. « FLB » est engagée par la signature conjointe du président et d’un autre membre du comité-directeur


Art. 16. 
Les résolutions prises sur proposition sont votées à la majorité simple des voix des membres présents. Les votes ont lieu à main levée, à moins que la majorité des délégués n'exige, par vote à main levée, un scrutin secret. En cas d'égalité des voix, la voix du président de l’a.s.b.l. « FLB » est prépondérante.

Le procès-verbal du congrès sera communiqué endéans les 3 mois par le secrétaire général aux membres de l’a.s.b.l. « FLB ».


Art. 17. 
Le comité-directeur est l'organe administratif et exécutif de l’a.s.b.l. « FLB », qui exerce, à titre résiduel, toutes les attributions que les présents statuts n'attribuent pas au congrès ou à un autre organe de l’a.s.b.l. « FLB ».

Il se compose:

a) du président de la l’a.s.b.l. « FLB »
b) d’un vice-président
c) du secrétaire général
d) du trésorier fédéral
e) il comprend en outre un membre de chaque club affilié qui défend les intérêts de ce dernier au sein du comité-directeur                                                   f) du représentant de la commission des professionnelles, du représentant de la commission des officiels et du représentant de la boxe olympique.


Art 18. 
Sauf accord unanime contraire, les membres désignés ci-dessus sub a),b),c) et d), sont élus par le congrès pour une durée de trois ans.

Les membres du comité-directeur sont rééligibles.

Au premier tour de scrutin, I'élection a lieu à la majorité absolue, tandis qu’au deuxième tour, elle a lieu à la majorité simple.

Les candidatures aux différents postes à pourvoir sont à introduire auprès du secrétariat de l’a.s.b.l. « FLB », au moins deux semaines avant la date du congrès, par courrier simple signé de la main du président ou du secrétaire du club affilié.


Art. 19. 
Le comité-directeur est convoqué par le président de l’a.s.b.l. « FLB ».

La convocation est obligatoire lorsqu'elle est demandée par le quart de ses membres.

Les décisions du comité-directeur sont prises à la majorité simple.

Pour être valables, le tiers au moins de ses membres doivent être présents.


Art. 20. 
Le comité-directeur a les pouvoirs d'administration et de disposition les plus étendus pour la gestion des affaires de l’a.s.b.l. « FLB » dans le respect des statuts et règlements.

Il peut se faire assister, pour des affaires déterminées, par des commissions temporaires ou permanentes, chargées d'étudier, d'organiser et d'exécuter des programmes spéciaux.

Il a notamment les pouvoirs suivants:

· surveiller le respect des présents statuts et autres règlements de l’a.s.b.l. « FLB »
· régler les différends existant entre membres ou clubs de l’a.s.b.l. « FLB »
· désigner l'organisateur des championnats nationaux
· attribuer des titres, prix et récompenses
· délivrer les licences aux affiliés
· adhérer à d'autres organismes internationaux de boxe
· régler tous les problèmes d’ordre technique et proposer des modifications au recueil technique

Il veille d'autre part au respect des obligations contractuelles et au paiement des cotisations et autres taxes.

Il règle les conflits résultant de transferts de boxeurs ou membres d'un club à un autre et contre lesquels des objections écrites sont formulées.

Afin d'assurer au mieux le fonctionnement de l’a.s.b.l. « FLB », le comité-directeur est habilité à voter, à la majorité des deux tiers de ses membres, des règlements intérieurs adaptés aux besoins et intérêts des différents organes de l’a.s.b.l. « FLB ».


Art. 21. 
Le président de l’a.s.b.l. « FLB »  préside les congrès ainsi que les séances du comité-directeur. Il représente l’a.s.b.l. « FLB » dans tous les actes de la vie civile.

En cas d'empêchement ou de vacance de poste du président, ses fonctions seront exercées par le vice-président pour la durée de cet empêchement ou de cette vacance de poste du président.
 

Art. 22. 
La commission des officiels comprend :                                                                                                                                                                                   

· l’officiel
· l’officiel adjoint
· les arbitres
· les juges
· le chronométreur
· le corps médical

Les membres de la commission des officiels élisent, à la majorité simple, un président, un vice-président et un secrétaire.

Les juges et arbitres aspirants ne disposeront d’un droit de vote qu’après la réussite de leur examen.

La commission des officiels a pour mission d’assurer le recrutement et la formation des juges et arbitres.

Elle délègue ses membres à des rencontres de boxe organisées au Luxembourg et à l’étranger.

Elle fait des propositions pour la fixation des indemnités revenant à ses membres.

Elle désigne les juges et arbitres au niveau national et les propose au niveau international.

Le rôle du corps médical est de prendre des mesures et directives destinées à protéger la santé des boxeurs et de conseiller l’a.s.b.l. « FLB » sur les différents problèmes d’ordre médical.

La commission travaille de façon autonome et dresse procès-verbal de ses activités et le transmet endéans la quinzaine au comité directeur.


Art. 23. 
Les ressources financières de l’a.s.b.l. « FLB » sont :

· les cotisations annuelles des clubs affiliés et les taxes perçues par l’a.s.b.l. « FLB »
· les droits de licence 
· les recettes des manifestations organisées par l’a.s.b.l. « FLB »  
· les subsides
· les dons et libéralités autorisés


Art. 24.
La cotisation des membres et des managers est fixée chaque année par le  congrès ordinaire. 


Art. 25.  
La comptabilité de l’a.s.b.l. « FLB » est tenue par le trésorier fédéral, qui dresse le bilan des recettes et dépenses ainsi que le résultat de l’exercice écoulé. La gestion du trésorier fédéral est contrôlée chaque année par trois réviseurs, élus par le congrès, qui rendront compte de leurs vérifications à ce dernier.


Art. 26. 
Il est institué un comité de contrôle et de discipline qui se compose d’un président, ainsi que de deux conseillers, nommés par le congrès pour une durée de trois ans. 
En cas de défaillance d’un des deux conseillers, le président du comité de contrôle et de discipline en fonction, peut nommer, pour la durée de la défaillance, un conseiller suppléant.

Les attributions du comité de contrôle et de discipline sont les suivantes :

· conseiller le comité directeur en cas de litige ;
· prononcer les sanctions ou mesures disciplinaires à prendre en cas de violation des statuts, des règlementations et des décisions prises par des organes compétents.

Les décisions du comité de contrôle et de discipline peuvent faire l’objet d’un recours par voie d’appel.

Le litige sera tranché en instance d’appel par le comité directeur, faisant fonction de jury d’appel.

Les décisions du jury d’appel sont définitives et ne sont susceptibles d’aucun recours.

L’a.s.b.l. « FLB » recommande à ses membres de ne pas porter devant les tribunaux judiciaires ordinaires des litiges qui rentrent dans la compétence de la Commission Luxembourgeoise d’Arbitrage pour le Sport (C.L.A.S.) du C.O.S.L.


Art. 27. 
Les sanctions pouvant être prononcées par les juridictions précitées sont les suivantes :

1. avertissement
2. amende de 25,00 € à 75,00 €
3. suspension temporaire
4. exclusion de l’a.s.b.l. « FLB »

Seul le congrès a le pouvoir de modifier le taux des amendes.


Art. 28. 
Les présents statuts ainsi que les divers règlements de l’a.s.b.l. « FLB » ne peuvent être modifiés que par le congrès à la majorité des deux tiers des voix.


Art. 29. 
L’a.s.b.l. « FLB » proscrit l'utilisation par les sportifs, ainsi que l'administration aux sportifs, de substances ou de moyens de dopage.

En matière de contrôle de dopage, l’a.s.b.l. « FLB » se soumet avec tous ses licenciés actifs et inactifs à l’autorité de l’organisme national de coordination agréé par le C.O.S.L., et les autorités étatiques compétentes.

Elle reconnaît à cet organisme le droit d'établir la liste de substances dopantes et de procéder au contrôle de dopage parmi ses licenciés, notamment de fixer le programme des contrôles, de désigner les licenciés contrôlés, d’arrêter les règles de procédure du contrôle, de déterminer les mesures protectrices de droits des licenciés, de choisir le ou les établissements effectuant les examens de laboratoire.

L’a.s.b.l. « FLB » applique par extension, dans son domaine de compétence, les sanctions, portant interdiction de participation à des manifestations sportives, prononcées pour des faits de dopage par un quelconque autre organisme national ou international officiel régissant un sport pratiqué au sein d’une fédération membre du C.O.S.L.


Art. 30. 
La dissolution de l’a.s.b.l. « FLB » ne peut être décidée que par un congrès convoqué spécialement à cet effet, statuant à la majorité des deux tiers des voix. Si la dissolution est décidée, le patrimoine de la Fédération sera attribué à la CAISSE MUTUELLE DE SECOURS SPORTIF (CSMS).

Differdange, 26 avril 2014

Comité-directeur 2014

Président :
Dominique SCHMIT, retraité, demeurant à Ottange, de nationalité luxembourgeoise

Vice-président :
Nermin ADROVIC, demeurent à Differdange de nationalité luxembourgeoise

Secrétaire général ff :
Josiane FABER,                                                                      de nationalité luxembourgeoise

Trésorier fédéral :
Josiane FABER, sans profession, demeurant à Differdange, de nationalité luxembourgeoise

Membres :

René RACKE, retraité, demeurant à Rollingen, de nationalité luxembourgeoise 
Camille MAJERUS, retraité, demeurant à Howald, de nationalité luxembourgeoise 
Arnold GASTAUER, serrurier/ajusteur, demeurant à Rumelange, de nationalité luxembourgeoise                                                                                        Santos Sergio                                                                                                                                                                                                               Jean-Luc Lefebre                                                                                                                                                                                                           René De Santis                                                                                                                                                                                                             Francois Furtade                                                                                                                                                                                                           Alphonse Ourth                                                                                                                                                                                                              Yves  Kasel                                                                                                                                                                                                                     Miomir Vujovic